Le Mot de la Présidente

A l'aube 2018, nous avions partagé avec vous la vision qui allait nous porter tout au long de l'année et qui pouvait se résumer en ces mots: l'éducation inclusive.

Certes, nous avons poursuivi avec force notre engagement pour une société solidaire au travers de nos différentes Initiatives et avons vécu des moments forts tels que la commémoration de la Journée Internationale des Veuves qui nous a permis de faire le point sur les avancées qu’elle a générées, aussi bien sur le plan législatif que social et anthropologique, depuis son instauration en 2011. 

Nous avons pris le temps d’aller dans les centres de gériatrie et de gérontologie, à la rencontre de nos aînés, souvent délaissés par les familles, pour améliorer leurs conditions de vie et leur procurer, par notre présence, la qualité de notre écoute et des échanges, la chaleur humaine dont ils ont besoin. 

Nous nous sommes réjouis de la naissance, au cœur du Marathon du Gabon, du « Village rose », une réponse à notre volonté d’étendre la sensibilisation et d’offrir un dépistage gratuit de proximité aux femmes de plus en plus mobilisées sur la « Gabonaise », cette course militante contre les cancers féminins. 

Toutefois, plus que jamais auparavant, nous avons œuvré pour aller à la rencontre des jeunes, particulièrement ceux-là qui se sentent oubliés ou marginalisés, pour promouvoir, au delà des différences, le vivre ensemble. 

Convaincus que tous les enfants ont droit à une éducation de qualité et à un environnement sécuritaire, nous avons choisi d’investir sur eux, et de promouvoir la notion d’équité et d’égalité des chances.

Cette approche de la diversité consistait à permettre à chacun d’exprimer sa personnalité, ses talents, ses idées, et participer ainsi activement à la construction de notre société et de notre avenir. 

« Si je diffère de toi, loin de te léser, je t’augmente », pouvait dire Antoine de St Exupéry, montrant ainsi qu’une société qui a une perception positive de la différence est riche en potentialités. 

Et en donnant, on reçoit ! 

Dans la simplicité des rencontres, dans les échanges de cœur à cœur, dans ces petits riens qui peuvent paraître insignifiants pour certains, nos vies se sont grandement enrichies... 

Enrichies de la solidarité qui portait nos journées citoyennes, dédiées à l’assainissement et à la restauration d’écoles publiques. Notre objectif était ainsi d’offrir aux enfants un cadre de vie et d’apprentissage propice à leur épanouissement. Mais la réalité dépassait nos espérances... Et c’est avec une vive émotion que nous avons vu naître, dans ces communautés éducatives, situées dans des quartiers sous-intégrés, en proie au vandalisme et à l’opprobre, un sentiment de fierté et de valorisation de soi. 

Enrichies de la joie communicative des enfants de l’Ecole Nationale pour Enfants Déficients Auditifs, de leurs sourires, de leurs regards si expressifs. Les voir évoluer sur scène au sein d’une équipe de danseurs professionnels, leur permettre de rompre le mur de silence qui les isolait en les dotant d’un appareil auditif, a été un grand moment de bonheur. 

Enrichies du courage d’Ericia, cette jeune résidente de la Maison d’Alice, privée de sa jambe droite, à cause du cancer. Grâce à sa première prothèse, elle peut, aujourd’hui, marcher, jouer, aller et venir, en toute liberté, comme les autres enfants, et rêver d’un avenir où aucune loi physique ne la limite. 

Toutes ces victoires, nous les avons remportées avec vous, et grâce à vous. Vous avez, par votre soutien multiforme, donné vie à ce leitmotiv qui nous a accompagnés au fil des jours : « Ensemble on est plus fort » ! 

Certes, il nous reste encore du chemin à parcourir mais notre détermination et notre motivation sont sans faille car nous savons pouvoir encore compter sur vous... 

Sylvia Bongo Ondimba